Perp Walk by Léa Belooussovitch

Il fait doux, et je profite des rayons de soleil pour me poser quelques instants sur les marches du Botanique avec un ami, à qui j’ai proposé d’aller voir le travail de Léa Belooussovitch, jeune artiste née à Paris et vivant depuis quelques années à Bruxelles. Elle expose dans la Galerie du Botanique, que l’on connaît plus pour sa magnifique verrière (en réfection pour le moment ),  son jardin et ses concerts …Lire la suite

L’artiste nous présente un travail de 11 œuvres au botanique , dont 1 vidéo et un tryptique sur le Perp Walk, qui consistait à prendre en photo des « criminels » en train de cacher leur visage en sortant du tribunal. Le perp Walk est synonyme de condamnation aux Etats-Unis. Nous sommes coupables avant d’être jugés. Dans l’exposition, Léa Belooussovitch nous montre des clichés déclinés sur du velours « marble velvet », ce qui confère un flou et profond de la personne prise en photo.

En prenant du recul, on commence à voir se détacher cette masse informe pour devenir des portraits anonymes, et surtout, on découvre le désarroi, la honte ressentie par ces inconnu-e-s.

J’ai également trouvé intéressant son travail de couleur ; et d’ailleurs, son tryptique représentant Jodhpur en Inde et réalisé sur feutre, est à cet égard intéressant et original.

Le plus étonnant dans l’exposition, c’est qu’en s’amusant à cadrer les tableaux dans mon appareil photo, j’ai eu le sentiment que l’œuvre prenait encore plus de sens et de force. Un travail réussi donc dans un lieu épuré, et très beau. Trop court à mon goût.






VOIR AUSSI

Italie

Archives

Tous droits réservés
Mon p’tit kiosk©2019

Laisser un commentaire