BOZAR : l’art africain vu par Kendell Geers et Sindika Dokolo

Ce weekend se termine l’expo Incarnation à Bozar. L’Afrique mise à l’honneur à cette occasion, est un continent qui me fascine alors que je n’y suis jamais allée. Je suis passionnée par les masques


A l’occasion de cette exposition, le musée Bozar a eu l

L’art africain s’écrit avec un grand A

L’exposition s’attache à nous montrer, la force créatrice des artistes africains, leur capacité à se réinventer et de réécrire leur art, sans oublier leurs traditions et leur identité.

Nous retrouvons des masques de cérémonies revisités, qui parlent des rituels ancestraux

Dès que nous entrons dans le musée, nous sommes plongés dans une ambiance vouée au mouvement; nos répères sont un peu bousculés, car le sens de la visite n’est pas une évidence. On se perd, on revient sur nos pas, on prend du recul, on colle notre nez aux vitres. Bref, on improvise.

Une scénographie bien inspirée

La scénographie est assez minimaliste et pourtant, elle prend tout son sens. Je remarque très vite ces grilles de chantier qui soutiennent les oeuvres

« Africa is yours as well as ours »

Extrait d’un journal des Black Panthers

D’où, l’idée géniale d

En mélangeant, certaines oeuvres de Kendell Geers












VOIR AUSSI

Italie

Archives

Tous droits réservés
Mon p’tit kiosk©2019

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire