Venise, l'intemporelle, la romantique, la poétique et ses drames

Venise l’éternelle, qui fait chavirer bien des coeurs et de l’encre. C’est en décembre que j’ai visité cette si belle cité. Si l’on arrive à faire abstraction des paquebots,


Venise est éternelle, lyrique et poétique si on veut bien prendre le temps. Venise, c’est d’abord des couleurs. J’ai tout de suite était émerveillée par toutes celles qui se dégagent de la cité.

La ville aux milles nuances

Tantôt ocres, tantôt bleues ou roses, la cité lacustre nous offre de magnifiques variations qui font la beauté du lieu. La lumière qui se reflète dans la mer, lui confère un aspect romantique et inquiétant même. Les ocres de la cité nous réchauffent le coeur

Attention, à ne pas se laisser envoûter. Une fois le soleil couché, la brume s’étend et la nuit noire nous enveloppe de sa main invisible. On se laisserait bien happer au risque de se perdre, comme au temps du carnaval.

Authencité et gastronomie

Fascinante et mystérieuse Venise … elle sait aussi se montrer gourmande. Les habitués vous le diront, les bonnes s’adressent se donnent de bouche à oreille. En prenant le temps de vous balader, vous trouverez s

Une ville carte postale

Je ne pensais pas voir autant de monde à cette saison; mais le gérant de l’hôtel nous a expliqué que désormais, c’était une destination prisée même en hiver. Venus célébrer Noël, nous avons néanmoins passé un super moment. Il faut bien reconnaître, que le ballet des touristes, seulement descendus de leur paquebot pour prendre quelques clichés et rapporter quelques souvenirs est oppressant.

Il faut bien évidemment s’éloigner de la place Saint Marc, qui n’a d’intérêt que sa messe la veille de Noël.

Quelle tristesse en effet, de voir tant de guides lever leur parapluie, alors qu’il suffit j

Dans cette ode à Venise,








VOIR AUSSI

Italie

Archives

Tous droits réservés
Mon p’tit kiosk©2019

Laisser un commentaire