Cap Vert : Tchala rend un très bel hommage jazzy

Tchala’s band

Jazz et rythmes du cap vert



Il est 20h00, c’est Vendredi et je me rends rue de Montenegro à Saint Gilles, c’est la tempête dehors. Quand j’arrive, le bar est plein à craquer malgré le temps épouvantable. Le public a répondu présent à l’appel pour écouter « Tchala » accompagné de ses cinq musiciens aux influences capverdienne et jazzie …Lire la suite

Mon p’tit kiosk-tous droits réservés©2019

Le groupe est occupé à faire les derniers réglages. Je m’installe tant bien que mal et je regarde autour de moi. Je remarque la deco qui est somme toute assez sobre, les quelques tables du bar sont déjà prises d’assaut. Les luminaires des années 50 viennent compléter la déco. L’ambiance se veut chaleureuse et intimiste pour accueillir Tchala.

La raffinement du jazz et du cap vert

On se sent bien, comme à la maison devant un feu de bois. Très vite, le groupe nous fait oublier le temps, et se déchaîne à son tour.

Le groupe créé en 2009, est composé de 5 musiciens et de Tchala Almeida, grande figure de la musique du Cap Vert. Déjà, on enlève les chaises, et les  tables près de la scène pour laisser la place aux danseurs.

Dès les premiers instants, on est séduit par la personnalité de Tchala. C’est une personne attachante, naturelle, souriante et bienveillante. Il joue, s’amuse et nous invite à rentrer dans son univers.

Appelez-moi humilité

T

Quand il se met à jouer, c’est comme s’il vous accueille sur le pas de sa porte, il vous fait entrer, et vous voilà transporté au rythme de la morna au Cap vert. Il mêle les rythmes typiques de son pays, avec une touche de jazz.

Dans le courant de la soirée, il rend un hommage tout en élégance et douceur à l’immense Cesaria qu’il a bien connu pour l’avoir accompagné, en nous gratifiant d’un très beau « Sodade ». Il ne m’en fallait pas plus pour craquer.


Tchala que je ne connaissais pas , m’a fait voyager ce soir. Peu connu du grand public, il a pourtant joué pendant de nombreuses années avec des artistes du Cap Vert mondialement connu, comme Cesaria Evora, Bana, Bau. Il s’est fait remarquer en 2017 au Festival Esperanzah.

Aujourd’hui, accompagné de musiciens issus du jazz, il mélange volontiers des notes de bossa nova, de coladeira , et de morna avec des notes jazzie pour notre plus grand plaisir. L’âme de la Morna a encore de belles heures devant avec elle grâce à Tchala qui nous offre des instants magiques, tout comme la nouvelle génération avec Lucibela.

Mélangeant les rythmes et les sonorités, petit à petit le public venu partager un verre entre amis, se laisse porter, l’ambiance monte et les corps se déhanchent.


Laissez-vous tenter par un aller simple, destination le Cap Vert. Vous passerez un superbe moment ! Ca se passe Vendredi 27 septembre à 20 :00 au Crix café, 44 rue du Montenegro, – Entrée 8€.

tous droits réservés-Mon p’tit kiosk(c)2019
Matthieu Chedid se lâche à Bruxelles … on dit M !
Le surdoué de la musique française – Matthieu Chedid – Matthieu Chedid …
Emily Jane White plongée hypnotique à l’orangerie du bota
Force et élégance – Emily Jane White – Le Botanique, il est …
Voyage sonore avec Ozark Henry qui vous emmène loin, très loin
SOH – OZARK HENRY – Déjà une semaine que Ozark Henry nous …
Ateliers Claus : ce soir, musique electro-acoustique et instrumentale
Rattle – Eiko Ishibashi  -Caroline Profanter – Dj Maroushka LES ATELIERS CLAUS C'est un ami musicien …

Tous droits réservés
Mon p’tit kiosk©2019

Laisser un commentaire